Experts en Droit du Travail,
de la Sécurité Sociale
et de la Médiation Sociale

13 Cabinets en France
spécialisés en Droit Social

Association Juxta - Siège social
Parc des collines, 74 Rue Jean Monnet
BP 62093, 68059 Mulhouse

Formulaire de contact

Tél : 03 89 56 93 93
Fax : 03 89 56 93 94

menu mobile

Une meilleure gestion des relations de l’entreprise

Il n’y a pas d’action concertée, commune ou collective sans règles acceptées, et le tissu de ces règles se fait de plus en plus serré. L’entreprise est de plus en plus considérée comme un système de relations.

Voilà deux réalités qui placent aujourd’hui la gestion combinée des règles et des relations au premier rang des responsabilités du chef d’entreprise.

Aussi, le Droit est-il appelé à borner et affermir l’espace de l’action.

Mais on ne peut oublier qu’il s’agira toujours d’un espace de transaction où tout engagement trouve inévitablement sa limite, car chaque partie a sa vision, ses intérêts, sa stratégie, et la confrontation voire le conflit restent possibles.

Dans cette gestion délicate, les avocats de Juxta sont attentifs à apporter aux dirigeants d’entreprises la meilleure assistance. Ils veillent à le faire dans la mise en œuvre du Droit positif, le Droit du travail et de la protection sociale, le Droit commercial, le Droit pénal, comme au niveau du Droit conventionnel qui prend forme à travers les contrats et accords de toute nature.

Ils veillent encore à le faire autant pour éviter les différends que pour y faire face quand ceux-ci surviennent car dans tous les cas, l’entreprise s’exprime, construit son histoire et son image.

D’où l’extrême diversité des interventions que peut prendre l’assistance des avocats de Juxta.

Le goût de la vie de l’entreprise et le Droit pour y aider.

L’ENTREPRISE ET SES JUGES

Le prétoire, l’audience, le Tribunal, les Juges : à peine énoncé, chaque mot contribue à planter un décor, à projeter des images, à susciter des sentiments. Difficile d’effacer les stéréotypes.

Pour autant, rien ne saurait faire oublier l’essentiel : les Juges sont là pour « dire le Droit » quand aucune autre voie ne l’a permis. On ne peut s’empêcher de penser qu’ils le font d’autant mieux qu’ils sont eux-mêmes bien au fait de l’entreprise.

Trop souvent, il est vrai, l’entreprise et ses Juges se présentent comme deux mondes qui s’ignorent et dont les relations sembleraient ne pouvoir être qu’inexistantes, médiocres ou systématiquement inégales.

Les avocats de Juxta sont convaincus que pareille fatalité n’existe pas, et qu’ils ont pour mission d’assurer l’interface entre ces mondes et ce afin que le dialogue, parfois difficile mais toujours nécessaire, s’instaure et ce d’autant que dans un univers complexe c’est là où réside la véritable difficulté.

Dès lors que ce soit devant un Conseil de Prud’hommes ou une juridiction commerciale, que ce soit en matière de maladies professionnelles ou de contentieux collectif, toute cause est une opportunité pour les entreprises et leurs avocats de faire progresser l’intelligence de cette complexité.

L’interface entre deux mondes qui trop souvent s’ignorent.

L’ENTREPRISE ET SES SALARIES

A l’opposé des relations avec ses juges, les relations de l’entreprise avec ses salariés sont directes et relèvent du quotidien.

Tout contribue à modeler ces relations : de la culture ambiante aux caractéristiques du métier, de l’organisation du travail à sa rémunération, du style de management à la gestion des crises. Mais plus que toutes autres, ces relations sont structurées et nourries par le Droit tout au long de la vie du salarié dans l’entreprise.

Le Droit social ne s’absente jamais, en tout cas jamais longtemps ni sans dommage. Le législateur, l’administration et la jurisprudence y pourvoient largement tous les jours. Les salariés connaissent au moins ce Droit-là et parfois mieux que ceux qui les dirigent. Rien d’étonnant à ce que l’assistance aux entreprises en matière de Droit social constitue une part importante de toutes les activités des sociétés d’avocats du réseau Juxta.

C’est par excellence en ce domaine que ces avocats recommandent une approche globale et intégrée des relations juridiques dans le cadre d’une politique des ressources humaines clairement définie et ce parce que le coup par coup peut ici s’avérer ravageur.

De plus, aujourd’hui les salariés sont devenus particulièrement sensibles à la cohérence de tout ce qui fait leur condition dans l’entreprise.

C’est pourquoi la définition d’un poste, la mise au point d’un contrat de travail, la conception d’une procédure d’intégration, tout comme la gestion d’une procédure disciplinaire ou la négociation d’un accord de séparation amiable doivent être exemplaires, aussi bien au regard d’une exacte application du Droit du travail que de la philosophie et de la politique de l’entreprise.

Le Droit social ne s’absente jamais, en tout cas jamais longtemps ni sans dommage.

L’ENTREPRISE ET SES INTERLOCUTEURS SYNDICAUX

La situation actuelle est paradoxale : sur le long terme les syndicats connaissent une désaffection de ceux qu’ils représentent ; mais leur présence est incontournable, elle s’impose à l’entreprise. C’est un fait.

L’expérience montre d’ailleurs que si, là aussi, le dialogue peut être difficile il est nécessaire, et peut conduire à une gestion des relations collectives satisfaisante pour toutes les parties, au moins sur des périodes correspondant à des cycles de développement de l’entreprise.

Comme tout ce qui relève du collectif comporte des enjeux importants, il y a souvent deux temps très différents en la matière : le temps de l’affrontement et de la négociation ; le temps de la mise en œuvre des conventions passées.

Les enjeux, les ambiances, les approches, les attitudes ne sont pas les mêmes dans les deux temps et pourtant l’articulation entre les deux est forte.

Les avocats de Juxta apportent ici encore une double assistance.

D’abord une assistance de négociateurs ou d’aides à la négociation. Leur expérience et savoir-faire, leur position à distance de l’entreprise dont ils restent proches pourtant, leur connaissance des organisations professionnelles dont ils sont souvent partenaires, tout cela les rend aptes jouer ce rôle dans des circonstances qui peuvent être très difficiles.

La seconde assistance se situe au niveau du suivi de l’application des accords ou de l’animation des instances et institutions convenues ou prévues par la loi.

Alors, faciliteurs de dialogue, gardiens de la continuité des intentions de départ, défricheurs d’obstacles imprévus, ils contribuent au maintien de relations sociales assumées.

Deux types d’assistance pour les deux temps des relations sociales.

L’ENTREPRISE ET SES PARTENAIRES

L’entreprise isolée, autosuffisante, indépendante et souveraine face à son marché est un modèle qui a vécu. Le schéma d’aujourd’hui c’est l’entreprise comme un nœud en lien avec d’autres nœuds dans les mailles d’un filet, le filet des relations interentreprises, les relations business to business.

Fournisseurs, sous-traitants, distributeurs, concessionnaires, licenciés, franchisés ; entreprises partenaires pour l’approche de marchés pour la recherche ou la formation, pour les programmes ou des produits communs ; collectivités locales, bailleurs institutionnels, agences publiques d’équipement ou de développement local ; groupes, consortiums, fondations interentreprises, … impossible de faire une liste exhaustive de cette rose des vents des partenaires de l’entreprise qui ne cesse de s’enrichir.

C’est que dans la plupart des secteurs, l’époque conduit les entreprises à se recentrer sur leur métier et déployer par ailleurs des stratégies d’alliance et de coopération.

Dès lors, les dirigeants doivent faire preuve d’un nouveau talent, celui de trouver les bonnes opportunités et les bons partenaires, de conduire ces relations engageantes… sans risquer d’y tenir le rôle du perdant. Dans un accord équilibré, souvent l’un des partenaires se verrait bien « plus équilibré » que l’autre, l’actualité en témoigne assez. L’enjeu est alors d’être capable d’associer d’associer le risque et la sécurité. La réussite est exigeante.

Les avocats du réseau Juxta sont avertis de ces exigences et savent maîtriser la rédaction des actes qui scellent la volonté commune.

  • Pour garantir sans étouffer.
  • Pour libérer un potentiel sans risquer l’aventure.
  • A nouveau modèle d’entreprise, nouvelles exigences et nouveaux talents.

Avocats de JUXTA, nous nous engageons auprès des dirigeants ; avec rigueur, précision, imagination s’il le faut, pour mettre en œuvre les politiques de l’entreprise et lui apporter la sécurité de textes et procédures impeccables.


Association Juxta - Siège social
Parc des collines, 74 Rue Jean Monnet
BP 62093, 68059 Mulhouse

Formulaire de contact

Tél : 03 89 56 93 93
Fax : 03 89 56 93 94

©2014-17 Tous droits réservés Juxta Réseau d'avocats Site web avocat - Absolute Communication & Réalisation : Agence answeb